Remboursement des prothèses mammaires externes

ATTENTION : Les modalités de remboursement sont décidées par la CPAM et peuvent être modifiées sans préavis.


L’achat de votre prothèse mammaire externe peut être pris en charge par les organismes d’assurance maladie et par certaines mutuelles (voir les conditions de votre contrat).

Pour cela, vous devez disposer d’une ordonnance établie soit par :

  • Le chirurgien qui a réalisé la mastectomie.
  • Tout médecin intervenant dans votre parcours de soins (radiothérapeute, oncologue…).
  • Le médecin traitant.

La prescription médicale devra être faite au moyen du formulaire téléchargeable sur ameli.fr en plus de l’ordonnance.

TARIFS :

Les prothèses mammaires externes sont remboursées à 100% et leur prix de vente est plafonné.
Il existe 3 types de prothèses mammaires externes :

  • Prothèse transitoire textile (en mousse) non adhérente : remboursement 25 euros
  • Prothèse standard en silicone ou complément mammaire : remboursement 180 euros
  • Prothèse technique en silicone adhérente ou non ou complément mammaire : remboursement 240 euros

Si pour des raisons personnelles vous désirez acheter une prothèse technique à la place de la prothèse standard prescrite par le médecin, la différence entre les 2 tarifs sera à votre charge (60€). Ce reste à charge peut éventuellement être remboursé par votre mutuelle (voir les modalités de votre contrat).

En aucun cas, le vendeur ne doit vous imposer une prothèse que vous ne souhaitez pas ou vous demander un supplément de tarif si vous ne le voulez pas.

ATTENTION : Les prothèses achetées sur internet ne sont pas remboursées car elles ne peuvent pas être essayées.


RENOUVELLEMENT :

Le renouvellement de la prothèse est possible sur prescription médicale au bout de 12 mois si la 1ère prothèse a été prescrite entre 2 et 14 mois après l’opération, puis tous les 18 mois. (Sauf si le médecin mentionne un changement de morphologie, un lymphœdème, une prothèse abimée et non utilisable).

SOUTIEN-GORGE

Les soutiens-gorge adaptés pour l’insertion de la prothèse ou les soutiens gorge de compression ne sont pas pris en charge par les organismes d’assurance maladie mais certaines mutuelles en remboursent une partie (voir votre contrat).

Faire mentionner impérativement sur votre ordonnance : « prothèse mammaire avec soutien-gorge adapté » pour bénéficier d’une éventuelle prise en charge.